Pour le maintien du transport par autobus en région 

Assurer un service régional

pour tous

Garantir des liaisons

régulières

Offrir une solution durable

pour le transport par autobus en région

 

Signez notre pétition

pour pousser le gouvernement Legault 
à maintenir le service d’autobus d’Orléans Express et éviter l’isolement de plusieurs régions :

Merci! N'hésitez pas à vous rendre sur notre site pour en savoir plus et à partager cette publication avec vos proches!

Comme plusieurs le craignaient depuis quelque temps, Keolis Canada a confirmé la suspension de presque l’entièreté des liaisons de son service Orléans Express avec la Mauricie, le Centre-du-Québec, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

 

La décision sera effective à partir du 7 février et c’est impensable. Le transport interrégional est primordial pour assurer la vitalité de nos régions.

 

C’est un service qui est nécessaire pour les résidents des régions qui doivent se déplacer, par exemple pour recevoir des soins médicaux, mais aussi pour faciliter le développement économique.

 

La CAQ ne peut pas échapper encore le ballon, elle se doit d’offrir de l’aide directe aux services essentiels et renouveler le programme d’aide d’urgence au transport interurbain par autobus, celui-ci doit soutenir l’ensemble des transporteurs provinciaux.

Retrait d’Orléans Express en Gaspésie: «On revient 70 ans en arrière»

le Soleil

Orléans Express interrompt toutes ses liaisons autres que Montréal, Québec et Rimouski

Le Devoir

Communiqué de presse du PLQ - 28 janvier 2021

Transport régional : des mesures d’urgences et exceptionnelles s’imposent! Réclame l’opposition officielle

Le transport interrégional est primordial pour assurer la vitalité de nos régions. C’est un service qui est nécessaire pour les résidents des régions qui doivent se déplacer, par exemple pour recevoir des soins médicaux, mais aussi pour faciliter le développement économique. Comme plusieurs le craignaient depuis quelque temps, Keolis Canada a confirmé la suspension de presque l’entièreté des liaisons de son service Orléans Express avec la Mauricie, le Centre-du-Québec, le Bas-St-Laurent et en Gaspésie. La décision sera effective à partir du 7 février et c’est impensable. La CAQ doit trouver des solutions rapidement.

 

Selon le porte-parole de l’opposition officielle en matière de Transports, M. Enrico Ciccone, le ministre des Transports doit renouveler le programme d’aide d’urgence et revoir le programme régulier après la pandémie.

 

« Le gouvernement caquiste doit tout mettre en œuvre pour s’assurer que le service soit disponible de façon optimale et partout sur notre territoire. Il a aussi la responsabilité morale de s’assurer que tous les corridors demeurent ouverts pour desservir l’ensemble de la population. Le ministre Bonnardel doit régler rapidement le problème dans l’Est-du-Québec et la Mauricie. Nous constatons que le ministre a trop tardé avant de s’asseoir avec les compagnies, et ce, avant de trouver des solutions. Si on veut occuper notre territoire, encourager les Québécois et Québécoises à être présents dans les différentes régions du Québec, il faut se donner les moyens de le faire. La CAQ ne peut pas abandonner ces régions. »

 

- Enrico Ciccone, député de Marquette de porte-parole de l’Opposition officielle en matière de Transports

 
LOGO_PLQ.png