La CAQ   doit respecter sa    promesse   et brancher tous les   Québécois à Internet haute   vitesse d'ici 2022.

Signez la pétition

pour nous aider à faire bouger le gouvernement Legault afin qu'il respecte sa promesse de brancher tous les Québécois d’ici 2022.

Merci! N'hésitez pas à partager cette page avec vos proches.

 

On a déposé à l’Assemblée nationale une motion qui demandait, notamment, d'assurer le déploiement d’Internet haute vitesse pour tous les Québécois d’ici 2022, comme François Legault l’avait promis. Pourtant, le gouvernement caquiste l'a refusée! S’il en fallait une, voici la preuve que c’était une fausse promesse… On va continuer de travailler pour qu’ils respectent leur parole.

CAQ_internet_BG.png

Pourtant, aujourd’hui, en pleine pandémie, alors qu’avoir un bon accès à Internet est plus important que jamais, une partie des Québécois vivant en région ne peut toujours pas faire de télétravail ou étudier en ligne. C’est le cas d’élèves de secondaire 3, 4 et 5, qui doivent se rendre en classe pour suivre leurs cours.

Dans plusieurs régions, les besoins sont criants, comme en Abitibi-Témiscamingue, où cela concerne 20 % des élèves. Si l’Internet haute vitesse n’est pas un dossier prioritaire pour le ministre de l’Économie, François Legault doit prendre le dossier en main. Il aurait aussi dû donner l’heure juste aux Québécois plutôt que de promettre quelque chose qu’il sait qu’il ne fera pas depuis 1 an.

Les régions n’ont pas à payer le prix de l’inaction du gouvernement caquiste! 

Soleil.png

Pas de garantie de voir tout le Québec branché à internet haute vitesse en 2022

Le Soleil - 7 octobre 2020

Le gouvernement Legault convient que sa promesse électorale de brancher tout le Québec à internet haute vitesse d’ici 2022 a de bonnes chances de ne pas être respectée.

Le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a fini par avouer mercredi qu’il sera difficile pour son gouvernement de brancher des milliers de foyers à internet haute vitesse avant la fin du mandat.

Firz.png

Un deuxième ministre contredit Legault à propos de l'Internet en régions

Radio-Canada - 7 octobre 2020

« Je comprends très bien la frustration des Québécois d’avoir un manque de branchement et je pense que c’est justifié », a déclaré le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

M. Fitzgibbon a expliqué qu’au moins 100 000 des 340 000 foyers à brancher n'auront toujours pas accès à l’Internet haute vitesse à l'été 2022, à la veille de la fin de mandat du gouvernement.

De l’internet à très basse vitesse dans le Haut-Saint-Laurent

La Voix Régionale - 12 novembre 2020

Étudier ou être commerçant, tout en habitant dans le Haut-Saint-Laurent et d’avoir accès à une connexion internet, représente une difficulté pour les personnes concernées.

Le dossier de l’internet à haut débit dans le Haut-Saint-Laurent fait couler beaucoup d’encre, et ce depuis plusieurs années.

Ministre ou lobbyiste ?

Le journal Le Saint-Armand - août-septembre 2020

Avant de faire de la politique, Pierre Fitzgibbon a travaillé pour le compte de Telesystem International Wireless Corporation, une entreprise active dans le domaine de la connectivité sans fil et appartenant à Charles Sirois, un milliardaire qui, par ailleurs, cosignait en 2011 le manifeste à l’origine de la fondation de la Coalition pour l’avenir du Québec.

 

L’autre signataire était, bien sûr, François Legault.

LOGO_PLQ.png